Nous contacter

Constituer un patrimoine à transmettre

Vous souhaitez vous constituer un patrimoine afin de le transmettre à vos enfants et recherchez des informations sur les meilleurs investissements existants ? Sachez alors que l’immobilier fait partie des placements financiers préférés des Français et ce n’est pas sans raison.


En effet, cet investissement constitue une valeur sûre, car même si le marché est toujours amené à évoluer, vous pouvez avoir la certitude de laisser un bien de valeur à vos héritiers. Le Groupe Édouard Denis vous livre toutes les clefs pour vous constituer un patrimoine à transmettre aux générations futures.


Quel type de logement choisir pour se constituer un patrimoine ?

Investir dans la pierre peut s’avérer très rentable. Cependant, il ne faut pas céder à un coup de tête : il est important de réfléchir en amont au type de logement que vous souhaitez acheter. Une maison possède un certain charme et, si des travaux d’entretien sont effectués régulièrement, elle peut afficher une belle rentabilité en location.


L’achat d’un appartement est également intéressant, surtout si vous comptez le louer. Vous pouvez, par exemple, acheter un ou plusieurs logements proches de grandes écoles ou d’universités. À la location, les logements étudiants affichent un meilleur taux de rentabilité que les appartements pour couple ou famille.


Enfin, il est également possible d’acquérir un logement destiné à la location saisonnière. L’avantage est que vous pouvez vous aussi en profiter et partir en vacances à moindre coût. Cependant, ce type de placement est le plus risqué, car il est soumis aux aléas touristiques comme la basse saison et les crises sanitaires ou économiques.


Comment la loi Pinel peut-elle aider à monter son investissement ?

À l’heure actuelle, la méthode la plus répandue pour se constituer un patrimoine à transmettre est l’investissement locatif. Prévu par la loi Pinel, ce type de placement présente beaucoup d’intérêt. Pour en bénéficier, il s’agit d’acquérir un logement neuf dans le but de le louer.


Cette loi prévoit un abattement fiscal très avantageux pouvant aller jusqu’à 6 000 euros par an. Ainsi, il est possible de défiscaliser un certain pourcentage du prix de votre achat. Celui-ci est calculé en fonction de votre engagement locatif. Si vous vous engagez sur une durée de 6 ans, vous pourrez déduire 12 % du prix d’achat. Pour un engagement de 9 ans, il s’agit de 18 % et 21 % sur une durée de 12 ans.


Investir dans le neuf offre d’autres bénéfices en plus des avantages fiscaux : ce placement est également sécurisant, car il constitue la garantie de ne pas devoir débourser de frais de rénovation avant de nombreuses années.


Que faire de son logement dans un premier temps ?

Comme évoqué dans le paragraphe précédent, la loi Pinel est très intéressante si vous comptez mettre votre logement en location. Il est donc possible de louer son habitation dans un premier temps, puis d’en faire votre résidence principale plus tard, à votre retraite, par exemple.


Si vous avez acheté un logement à rénover, vous pouvez l’habiter, le louer ou le revendre directement en réalisant une plus-value conséquente. Vous disposez ainsi de davantage d’argent à réinvestir dans un nouveau logement… ou dans plusieurs !


La plupart des propriétaires qui choisissent d’investir dans l’immobilier dans le but de constituer un patrimoine à transmettre optent pour la location. Ainsi, ils ont non seulement la possibilité de léguer leur bien immobilier à leurs héritiers, mais, en plus, ils perçoivent des revenus stables grâce au loyer. C’est un excellent moyen de compléter un salaire ou une pension de retraite, ou encore de financer sereinement les études de ses enfants.


Afin d’optimiser la transmission de votre patrimoine immobilier et réduire les droits de succession, il est également possible de procéder à un démembrement de propriété. Cette solution consiste à diviser en deux la propriété de votre bien entre nue-propriété et usufruit. Vos enfants deviennent alors nu-propriétaires, c’est-à-dire propriétaires des murs, pendant que vous conservez l’usufruit et continuez d’occuper le logement ou de percevoir les loyers. Les nus-propriétaires acquièrent la pleine propriété du bien à la fin de l’usufruit.


Comment transmettre son patrimoine à ses héritiers ?

Que vous comptiez vivre dans le logement que vous avez acheté ou le mettre en location, plusieurs options s’offrent à vous si vous souhaitez le transmettre ultérieurement à vos descendants. La première consiste à acheter le bien au nom de votre enfant, même s’il est mineur. Ainsi, à sa majorité, il pourra décider s’il veut l’habiter, le louer ou le revendre.


La seconde option est la création d’une SCI (société civile immobilière). De cette manière, vous et vos enfants pouvez faire figurer différentes options dans les statuts afin de faciliter la gestion du patrimoine et d’éviter tout problème d’héritage. Notez que, si vous avez plusieurs enfants, il est recommandé de créer une SCI par héritier.


Enfin, la dernière option est de constituer d’une SCPI (société civile de placement immobilier). Cette fois, il s’agit de décider en famille de la manière dont chacun perçoit les revenus locatifs des différents placements immobiliers. C’est une solution à ne pas négliger pour aider ses enfants à poursuivre leurs études ou à démarrer dans la vie active.


Pour terminer, sachez que tout propriétaire est libre de transmettre le patrimoine qu’il a constitué dès qu’il le souhaite. Pour en savoir plus sur les meilleurs moyens de constituer un patrimoine à transmettre, n’hésitez pas à nous contacter.