Nous contacter

Acheter avec un crédit relais

Le crédit relais représente une solution transitoire pour la personne qui emprunte. Cette formule de financement est utilisée lorsque quelqu’un vend un bien immobilier et souhaite en acheter un autre après. Il s’agit en fait d’un crédit immobilier qui permet à son bénéficiaire d’obtenir de la banque une avance sur la vente de son bien. Il peut ainsi se servir de cette avance pour acheter son nouveau logement. De cette façon, l’acheteur ne rembourse que les intérêts pendant la durée de son crédit relais. Cette solution lui évite de devoir rembourser deux crédits immobiliers en même temps.

Quelles sont les caractéristiques du crédit relais ?

Le prêt relais désigne un emprunt de courte durée, puisqu’il dépasse très rarement deux ans. Il concerne les propriétaires, comme les investisseurs locatifs et les secundos-accédants. Il permet d’obtenir une certaine somme d’argent d’avance, sur la vente de son bien immobilier, pour en acheter un nouveau.

Le montant de ce prêt relais équivaut à une partie de la valeur de la résidence principale qui se trouve en vente.

Le prêt relais se distingue par une absence d’indemnités de remboursement anticipé. Il fonctionne comme un prêt in fine, c’est-à-dire que l’emprunteur ne rembourse d’abord que les intérêts et le montant de l’assurance emprunteur. C’est lors de la vente de son bien immobilier qu’il doit rembourser la totalité de la somme.

Que vous habitiez à Marseille, à Lyon ou à Tours, les modalités du crédit relais sont les mêmes. N’oubliez pas qu’un crédit vous engage sur le long terme et que des frais de notaire sont appliqués. Vérifiez vos capacités de remboursement avant de vous lancer dans ce projet.

Quels sont les différents types de prêts relais ?

Selon votre situation et vos besoins, votre banque pourra vous proposer plusieurs types de prêts relais.

Le prêt relais rachat

Si les mensualités de votre prêt relais vous font atteindre votre taux d’endettement maximum, il est conseillé de faire racheter votre prêt relais par une banque. Cette solution permet ainsi de réduire le montant des mensualités.

Le prêt relais acquisition

Il s’adresse aux emprunteurs qui souhaitent acheter un bien d’un montant supérieur au bien qu’ils ont mis en vente. Le prêt relais acquisition reprend l’ancien prêt toujours en cours de remboursement et l’intègre au nouveau prêt.

Le prêt relais sec

Le prêt relais sec désigne une avance accordée par l’établissement prêteur. Ce prêt personnel permet de couvrir les frais liés à l’achat du nouveau logement. Le montant de celui-ci est donc moins élevé que la valeur du bien en vente.

Quels sont les avantages du crédit relais ?

Le crédit immobilier relais possède un gros avantage puisqu’il permet de se positionner sur un bien immobilier avant d’avoir vendu le précédent. Si vous avez le coup de cœur pour un appartement ou pour une maison, vous ne serez pas obligé d’attendre d’avoir vendu votre ancien bien immobilier. Cela fonctionne de la même façon dans toutes les régions de France, en Auvergne-Rhône-Alpes, en Nouvelle-Aquitaine, etc.

De cette façon, inutile de brader le bien en vente afin de conclure une transaction plus rapidement. Grâce au prêt relais, vous pouvez également éviter de devoir prendre une location entre la vente de votre premier bien immobilier et l’achat de la nouvelle maison.

Par ailleurs, le crédit relais peut être complété par un prêt amortissable classique. Il peut aussi se transformer en prêt achat revente. C’est donc un prêt immobilier très polyvalent qui simplifie la vie à de nombreux égards.

Quels sont les risques du crédit relais ?

Toutefois, le crédit relais a également quelques inconvénients. En effet, il représente un certain coût financier. Plus vous mettrez de temps à vendre votre ancien logement, plus votre crédit relais vous reviendra cher. Les emprunteurs sont ainsi parfois contraints de baisser le prix de vente de leur logement, pour le vendre plus vite et ne pas payer trop cher le crédit relais.

De plus, si vous n’arrivez pas à vendre votre bien immobilier, ou si vous le vendez à un prix vraiment inférieur au prix initial, vous ne pourrez pas rembourser intégralement le restant dû de votre prêt relais à taux fixe. Dans ce cas, il sera converti en crédit immobilier classique pour que vous puissiez rembourser la totalité de la somme. Ce type de crédit immobilier est plus onéreux que le crédit relais.

Comment est calculé le montant d’un crédit relais ?

La banque calcule le montant d’un prêt relais en fonction de la valeur du bien immobilier mis en vente. Généralement, le montant de ce prêt est compris entre 50 % et 80 % de la valeur du bien. En moyenne, il atteint les 70 %.

La banque peut tout à fait réaliser sa propre estimation de votre bien immobilier en vente. Il est donc inutile de présenter aux établissements prêteurs un prix exagérément haut, dans l’espoir d’obtenir un prêt relais plus élevé.

Toutefois, si vous avez déjà un compromis de vente signé au moment où vous demandez le crédit relais à la banque, celle-ci pourra vous accorder une somme supérieure. Elle sera en effet rassurée quant à la réalisation de la vente. Au contraire, si cela fait plusieurs mois que votre bien est en vente et que vous n’avez reçu aucune offre, vous aurez plus de difficulté à obtenir un crédit relais.