Nous contacter

Acheter un logement sans apport

Devenir propriétaire d’un appartement ou acheter une maison est le rêve de nombreux Français. Et si on vous disait que ce n’est pas irréalisable ? Si vous avez une situation professionnelle stable, vous avez la possibilité d’acheter même si vous ne possédez pas d’apport personnel. Les banques demandent généralement un apport correspondant à 10 % du prix de vente du bien immobilier, frais de notaire compris. Toutefois, si le dossier que vous présentez à l’établissement prêteur est très solide, vous pourrez emprunter sans apport personnel dans certaines circonstances. Renseignez-vous aussi du côté des aides accordées par l’État.

Pourquoi acheter sans apport personnel ?

Tout le monde n’a pas la possibilité de se constituer un apport personnel pour son premier achat immobilier. C’est le cas des jeunes actifs en début de carrière par exemple, qui n’ont pas encore eu le temps d’économiser. En location, ils peuvent difficilement épargner chaque mois.

Peut-être avez-vous réalisé quelques placements avec vos économies. Dans ce cas, si leur rendement est plus avantageux que le taux du crédit immobilier, votre banquier comprendra certainement que vous souhaitiez ne pas y toucher.

Si vous avez un petit peu d’épargne, vous préférez peut-être la conserver pour un autre projet. Il est toujours rassurant d’avoir des économies derrière soi en cas de coup dur. Gardez toutefois en tête que les taux d’intérêt immobiliers sont très bas actuellement, atteignant même des records historiques. C’est peut-être le bon moment pour investir au meilleur taux.

Bien sûr, même s’il y a une absence d’apport, vous devez cependant avoir une situation professionnelle stable (en CDI ou fonctionnaire). Si vous n’avez ni l’apport, ni la situation professionnelle qui peut rassurer la banque, vous n’obtiendrez pas de crédit immobilier auprès des établissements prêteurs.

Comment monter un bon dossier pour réaliser un prêt immobilier sans apport personnel ?

Si vous n’avez pas d’apport, vous allez devoir convaincre votre établissement prêteur avec d’autres arguments. Ce type d’investissement nécessite une étude de faisabilité très détaillée.

Montrez que vous êtes quelqu’un qui sait gérer sainement son argent. Ne faites pas de grosses dépenses inconsidérées pendant les mois qui précèdent votre demande de prêt immobilier. Si vous arrivez tout de même à mettre de côté une petite somme tous les mois, cela valorisera votre dossier auprès des banques. Vous devez payer votre loyer régulièrement et ne jamais avoir de découvert.

Attendez d’avoir une situation professionnelle stable avant de demander un prêt immobilier. Si vous êtes en période d’essai, patientez un petit peu. D’ailleurs, certaines banques préfèrent se concentrer sur la pérennité des revenus plutôt que d’accorder de l’importance à l’apport personnel. Si vous êtes en CDI depuis plusieurs années, vous aurez donc de grandes chances de vous voir accorder votre prêt immobilier.

Il est essentiel d’avoir un projet immobilier précis, pour montrer à la banque que vous êtes quelqu’un de décidé et que c’est un projet sérieux.

N’hésitez pas à demander l’aide d’un courtier pour rassembler tous les documents nécessaires. C’est aussi lui qui pourra négocier à votre place auprès des banques. Grâce à son expérience, il saura se diriger directement vers les établissements les plus susceptibles d’accepter votre dossier. Faire appel à un courtier, c’est donc réaliser un gros gain de temps, comme d’argent.

Quelle que soit la région de France dans laquelle vous souhaitez investir, Bretagne, Île-de-France, Centre-Val de Loire… Les conditions pour obtenir un prêt immobilier sont les mêmes.

Quelles sont les aides accordées par l’État pour acheter sans avoir d’apport ?

Si vous achetez un bien immobilier pour la première fois, ou si cela fait deux ans que vous n'avez pas été propriétaire, vous pouvez demander un prêt à taux zéro. Également appelé PTZ, ce prêt désigne un crédit immobilier sans intérêts à rembourser. Ceux-ci restent en effet à la charge de l’État.  Le prêt à taux zéro peut financer jusqu’à 40 % du prix total de l’opération.

Les collectivités territoriales peuvent aussi proposer des petits prêts qui aident à l’achat immobilier sans apport. Pour en profiter, renseignez-vous auprès des services concernés. Par exemple, Marseille propose un chèque premier logement.

Vous pouvez également profiter d’un prêt Action Logement sous certaines conditions. Vous serez éligible à ce prêt immobilier si vous travaillez dans une entreprise du secteur privé non agricole, qui compte plus de 10 salariés. Ce prêt Action Logement peut financer un maximum de 30 % du prix de votre résidence principale.

Peut-on acheter pour louer sans apport ?

Oui, tout à fait. Les banques sont d’ailleurs généralement plus favorables à ce type d’investissement locatif. Comme les loyers garantissent une rentrée d’argent régulière, les établissements prêteurs sont rassurés par rapport à la capacité d’emprunt et de remboursement.

Si vous souhaitez acheter un bien immobilier sans apport personnel, vous pourrez profiter du dispositif Pinel. Cette loi permet d’investir sans avoir d’apport, grâce à un prêt immobilier, si l’emprunteur s’engage à louer son bien pendant une période de 6, 9 ou 12 ans. Il ne doit pas l’habiter lui-même avant la fin de ce délai et il doit respecter un plafond de loyer.

Avec la loi Pinel, vous pourrez défiscaliser et économiser au maximum 63 000 € sur 12 ans.