Nous contacter

Renégocier un prêt immobilier

Si vous avez acheté un bien immobilier il y a plusieurs années, vous avez certainement constaté que les taux d’intérêt ont baissé. Pour profiter de conditions de remboursement plus favorables, avec un meilleur taux, vous avez la possibilité de renégocier votre prêt auprès de votre banque. Vous pourrez ainsi réduire votre durée de remboursement (de plusieurs mois voire plusieurs années) et bénéficier d’un allégement de vos mensualités. Il est plus simple de renégocier un prêt immobilier que de demander un rachat de crédit par une autre banque, car cette demande nécessite moins de démarches administratives.

Un apport personnel pour renégocier son crédit immobilier

Il faut savoir que les banques demandent généralement un apport personnel correspondant à 10 % du prix du bien pour accorder un prêt immobilier (pour financer les frais de dossier et les frais de notaire). Si vous souhaitez renégocier un crédit, il est donc recommandé d’avoir un apport important. Si vous proposez à la banque de financer vous-même entre 15 et 30 % de la transaction, vous pourrez négocier plus facilement pour obtenir une réduction des taux de crédit.


Pour vous constituer cet apport personnel, vous pouvez profiter d’un prêt à taux zéro (accordé par l’État), ou d’un prêt consenti par votre collectivité ou par un autre organisme public (caisse de retraite par exemple). Certains acheteurs préfèrent demander l’aide de leurs familles.

L’avantage d’être un bon client de votre banque

Si vous avez de bonnes relations avec votre banque actuelle, vous aurez plus de facilité pour renégocier votre prêt immobilier (comme celui de votre assurance emprunteur). Si ce n’est pas encore le cas, vous pouvez proposer au banquier de transférer tous vos comptes dans la banque en question.


Si vous avez un beau patrimoine, avec une situation professionnelle stable et des revenus mensuels avantageux, l’établissement prêteur sera certainement tout disposé à vous présenter un taux intéressant pour votre crédit.


Par ailleurs, vous devez avoir une situation financière saine. Aucun découvert au cours des derniers mois et pas de grosses dépenses ! Il est aussi recommandé de ne pas avoir de crédit à la consommation en cours. Si vous ne pouvez pas présenter un dossier parfait sur ce plan-là, attendez quelques mois, pour mettre de l’ordre dans vos comptes.

Un taux d’endettement plus faible

Si vous avez un taux d’endettement plus faible qu’à l’époque où vous aviez obtenu votre crédit immobilier, vous avez toutes les chances de votre côté pour renégocier votre prêt. Le taux d’endettement désigne le rapport entre les charges et les revenus de l’emprunteur. Il est exprimé en pourcentage. La banque se base en grande partie sur le montant de ce taux d’endettement pour accorder ou non un prêt immobilier ou une renégociation du crédit.


Il faut savoir que les banques acceptent généralement un taux d’endettement maximum de 33 %, voire 35 % dans certaines situations.

Pour mettre toutes les chances de votre côté pour votre renégociation de prêt, il est conseillé d’avoir un taux d’endettement qui ne dépasse pas 15 %. C’est un point que vous pourrez mettre en avant dans votre dossier.


Pour connaître votre capacité d’endettement, vous pouvez utiliser des simulateurs en ligne. Ce sont des outils gratuits, à la disposition de tous et faciles à utiliser.

Des revenus plus importants

Le fait que vos revenus aient augmenté depuis l’obtention de votre prêt immobilier est un argument de poids pour obtenir la renégociation de votre crédit. Vous bénéficiez donc d’un reste à vivre plus important et la banque sera plus encline à dépasser le taux d’endettement maximum de 33 %.

Par exemple, si vous gagnez 10 000 euros par mois, vous avez un reste à vivre de 6 666 euros. C’est une somme beaucoup plus confortable que le reste à vivre d’une personne qui gagne 1 200 euros par mois (reste à vivre = 792 euros avec un taux d’endettement de 33 %).


Si vous possédez un patrimoine important ou que vous payez un salaire élevé, votre banque acceptera plus facilement une renégociation du crédit et/ou de l’assurance emprunteur.

Faire appel à un courtier immobilier

Le courtier est un professionnel de l’immobilier, spécialisé dans la négociation. Lorsque des acheteurs veulent trouver une banque qui leur propose le meilleur taux, le courtier peut faire le tour des établissements prêteurs à leur place, afin de leur obtenir les meilleurs prix. Lors d’un rachat de crédit ou d’une renégociation de prêt, le courtier est donc à nouveau l’interlocuteur tout trouvé. Il a l’habitude de travailler avec certains établissements bancaires : il sait ainsi quelles banques sont les plus appropriées pour votre projet. Il va donc aller les voir directement, et faire jouer la concurrence entre elles. C’est un véritable gain de temps pour vous ! De plus, comme le courtier amène beaucoup de clients aux banques, il peut obtenir des tarifs préférentiels et vous en faire profiter. Il vous accompagnera aussi tout au long de la constitution de votre dossier immobilier, pour que vous n’oubliiez aucun document.