Nous contacter

Comment faire une offre d’achat ?

Vous vous préparez à acheter votre premier bien immobilier ? Que vous cherchiez une maison ou un appartement, les étapes de ce type de transaction se déroulent toujours dans le même ordre et l’offre d’achat intervient au début. Si vous avez un coup de cœur à la fin d’une visite, vous pouvez donc faire une offre d’achat pour éviter que le bien immobilier ne vous passe sous le nez ! En signant une offre d’achat, vous vous engagez auprès du vendeur à acheter son bien. Il est important d’inclure toutes les mentions en clauses suspensives nécessaires.

À quoi l’offre d’achat engage-t-elle ?

Si vous rédigez une offre d’achat écrite, celle-ci vous engage à acheter le bien immobilier, si le vendeur accepte votre offre. Après la signature de l’offre d’achat vient d’ailleurs la signature du compromis. Il faut savoir que vous disposez alors d’un délai de rétractation de 10 jours. Même lorsque vous aurez signé l’avant-contrat, vous aurez donc la possibilité de revenir sur votre décision. Vous n’aurez aucune justification à donner et vous ne subirez pas de pénalités.


Si c’est par oral que vous effectuez l’offre d’achat, vous ne vous engagez à rien.

Comment évaluer la valeur du bien immobilier qui vous intéresse ?

Évaluer la valeur du bien immobilier que vous souhaitez acheter est indispensable avant d’effectuer l’offre d’achat. Vous devez en effet faire au vendeur une proposition correcte, en tenant compte du prix du marché, pour avoir le plus de chances de voir votre offre d’achat acceptée.


Pour déterminer la valeur du bien, commencez par vous renseigner au sujet du marché immobilier de la ville. Regardez à combien se sont vendus les biens similaires à celui qui vous intéresse. Vous pouvez aussi utiliser les outils d’évaluation disponibles gratuitement en ligne.


Par ailleurs, prêtez bien attention aux atouts comme aux faiblesses du bien. Par exemple, s’il y a beaucoup de travaux à effectuer, vous pouvez jouer dessus pour faire baisser le prix : rénovation de la façade, installation électrique pas aux normes, etc. Au contraire, si le logement a été entièrement rénové il y a peu, vous aurez très peu de marge de négociation.

Offre d’achat écrite ou orale ?

Vous avez la possibilité de faire une offre d’achat écrite ou une offre orale. Il n’y a pas d’obligation, c’est à vous de choisir ! Toutefois, il faut bien avoir en tête les avantages et les inconvénients des deux méthodes. Si vous optez pour l’offre d’achat oral, cela ne vous engage à rien puisqu’il n’y a aucune trace écrite. De son côté, le vendeur ne s’engage à rien non plus, même s’il accepte par oral. Si d’autres acheteurs lui proposent ensuite un meilleur prix, il peut tout à fait accepter. En général, il est conseillé de formuler une offre d’achat par oral lorsque l’on a encore des doutes quant à l’achat du bien immobilier.


Quant à l’offre d’achat écrite, elle constitue un véritable acte juridique. En la formulant et en la signant, vous prenez un réel engagement d’achat devant le vendeur.

Comment rédiger une offre d’achat écrite ?

En rédigeant votre offre d’achat écrite, vous ne devez surtout pas oublier d’y inclure toutes les informations obligatoires. Pour être certain de ne rien laisser de côté, vous pouvez d’ailleurs suivre un modèle disponible gratuitement sur Internet.

Parmi les informations essentielles, il y a le prix d’achat du bien et les modalités de réponse du vendeur. Il peut s'agir d’une lettre recommandée avec accusé de réception, ou bien d’un huissier. Par ailleurs, l’offre d’achat doit mentionner sa durée de validité : en général, celle-ci est de 5 à 10 jours.

Vous devez également préciser votre propre délai de rétractation (en général, il est de 10 jours) et le moyen de financement.

Enfin, mentionnez le fait que l’offre sera annulée si elle n’est pas acceptée dans les délais prévus. Dites aussi que la vente sera conclue de manière définitive uniquement lors de la signature de l’avant-contrat.

Faut-il ajouter des documents à l’offre d’achat ?

Il n’est pas obligatoire d’ajouter des documents à l’offre d’achat. Toutefois, en le faisant, vous augmentez vos chances d’obtenir une réponse positive. Par exemple, vous pouvez joindre à l’offre une simulation de prêt immobilier, qui prouve au vendeur que vous êtes bien en capacité financière d’acheter le bien. C’est encore mieux si vous avez aussi une attestation de financement de la banque !


Une lettre de motivation pourrait également aider à convaincre le vendeur d’accepter votre offre. Expliquez-lui pourquoi vous avez eu un coup de cœur pour ce bien immobilier en particulier. Si ce logement a une valeur sentimentale pour le vendeur, il sera touché de le transmettre à des personnes qui l’apprécient autant.


Vous passez par un courtier ? N’hésitez pas à lui demander de rédiger une lettre de confort, dans laquelle il confirme votre sérieux et votre détermination.